Archives de catégorie : Textes

Prise de photos d’élèves par des journalistes dans l’enceinte de l’école

Question soulevée : chaque rentrée scolaire, les journalistes font le tour des écoles pour rédiger des articles et prendre des photos. Quelle réponse donner à cette sollicitation journalistique par la direction d’école en cas de prise de photos d’élèves dans l’enceinte de l’école ?

Télécharger la fiche d’information correspondante
(septembre 2020)

Le film annuel de la direction d’école

Ce film annuel est une adaptation départementale (71) du document Eduscol.
downloadIl regroupe et répartit tout au long de l’année la plupart des tâches de direction et les opérations liées à l’application de gestion ONDE ont été ajoutées.
Des liens tout au long du document permettent d’accéder à des fiches, des pages d’information et des tutoriels.

(mise à jour 07/09/2020)

Droit d’accueil des élèves des écoles en cas de grève

[ source : https://www.education.gouv.fr/cid21749/droit-d-accueil-pour-les-eleves-des-ecoles.html ]

Un droit d’accueil des élèves des écoles maternelles et élémentaires pendant le temps scolaire a été institué par la loi du 20 août 2008.

Le principe de la loi est défini dans l’article 2 : « Tout enfant scolarisé dans une école maternelle ou élémentaire publique ou privée sous contrat est accueilli pendant le temps scolaire pour y suivre les enseignements prévus par les programmes. Il bénéficie gratuitement d’un service d’accueil lorsque ces enseignements ne peuvent lui être délivrés en raison de l’absence imprévisible de son professeur et de l’impossibilité de le remplacer. Il en est de même en cas de grève (…) ».
Cette loi permet de concilier deux libertés :
→ la liberté pour les enseignants de faire grève,
→ la liberté pour les familles de poursuivre leur activité les jours de grève.

Organisation du service d’accueil

Les jours de grève, les enfants sont accueillis même si leur enseignant est absent pour fait de grève.

L’État assure cet accueil si le nombre prévisionnel de grévistes d’une école est inférieur à 25%.

Les communes assurent le service d’accueil si le taux prévisionnel de grévistes est supérieur ou égal à 25% des enseignants des écoles publiques maternelles et élémentaires. Elles bénéficient en contrepartie d’une compensation financière de l’État et organisent ce service de façon très souple. Le choix des personnels, des locaux, d’une association éventuelle avec d’autres communes lui est donné.

Pour les écoles privées sous contrat : le service d’accueil relève de l’organisme de gestion de l’école

⇒ l’article complet ici…

Possible ou pas possible de fêter Noël à l’école ?

Source : texte original et complet sur le blog charivari – 24 novembre 2019

[…] Voici ce qui est écrit dans la fiche 16 du Vademecum laïcité publié sur Eduscol :

 » Lorsqu’un établissement public d’enseignement souhaite célébrer une fête sécularisée, comme par exemple la fête de Noël, il est nécessaire de s’assurer que la manifestation ne s’accompagne, sauf circonstances particulières, de l’installation d’aucun signe ou emblème à caractère religieux et, ainsi, n’exprime pas la reconnaissance d’un culte ni ne marque une préférence religieuse.  »
Source : Vademecum Laïcité – Fiche n°16 – Eduscol

Qu’est-ce qu’une fête sécularisée ?

Le Larousse définit la sécularisation comme le passage du domaine du sacré dans le domaine du profane, ou comme le retour à la vie laïque.
Une fête sécularisée, c’est une fête qui est redevenue laïque.

Par conséquent, peut-on fêter Noël à l’école ?

Oui, on peut, mais sans les symboles religieux.
Concrètement, pour Noël, on peut :

  • installer un sapin (Le Vademecum précise :  » Le sapin, symbole d’une fête largement laïcisée, peut être installé à condition qu’il ne revête aucun caractère cultuel dans sa présentation ou dans sa décoration. »)
  • parler des cadeaux, de la fête de famille…
  • faire venir un père Noël,
  • faire fabriquer des cartes ou des petits cadeaux,
  • lire et/ou étudier la plupart des contes de Noël,
  • chanter Mon Beau Sapin, le Petit Renne au Nez Rouge, vive le vent , etc.

Retrouvez le texte original et complet sur le blog charivari